Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
50 ans après...
8 avril 2022

Dernière ligne droite avant l’espoir…ou le chaos

277352441_10160046453284923_9190508261909738171_nC’est dans quelques heures que se tairont l’information et la propagande sur ce premier tour des élections présidentielles.

En effet la veille du scrutin, le silence est de rigueur pour que chacun en son for intérieur réfléchisse à son attitude et pour ma part, je suis attaché à ce silence et mes appels au vote Mélenchon, bandeaux et textes de soutien cesseront dès minuit aujourd’hui.

Cette campagne aura été marquée par l’espoir, l’écœurement  et la déception.

Espoir porté par notre candidat Jean-Luc Mélenchon qui aura fait ce qui restera probablement comme la meilleure de ses campagnes, espoir porté par l’Union Populaire dans laquelle mon parti, le Parti de Gauche aura retrouvé la place qu’il n’aurait jamais dû perdre, celle du parti de la Révolution citoyenne, du parti de la vraie gauche... . Qu’ils faisaient chaud au cœur ces drapeaux rouge et vert de nos 14 ans de construction, espoir de ces milliers de camarades investis jusqu’à la dernière minute pour lutter contre ce fléau encouragé de l’abstention.

Déception de voir des camarades communistes avec qui nous nous retrouvons dans les luttes de chaque instant, n’avoir qu’une seule cible, Jean-Luc Mélenchon accusé de dérive social-démocrate alors que ces derniers n’ont de cesse de discuter partout, à chaque élection, et celle-ci ne fait pas exception à la règle, des accords avec le PS pour quelques strapontins et quelques subsides, face aux dangers d’un retour des droites fascistes et de la droite financière et répressive.

Écœurement de voir tout un système médiatique, certes ce n’est pas nouveau, organiser le « Tout sauf Mélenchon, l’ignorant dans la presse écrite, notamment PQR, organisant les interviews-piège (heureusement qu’il s’y est rôdé) et la chausse-trappe dans l’audiovisuel, écœurement de voir un candidat refuser le débat et l’ensemble des media se plier à sa volonté. Gageons que si Mélenchon ou même Poutou, Hidalgo ou Roussel avaient annoncé un refus, le débat aurait eu lieu en chargeant les absents mais quand il s’agit du candidat Macron, c’est une autre paire de manches…

Écœurement enfin de voir depuis deux jours, les mêmes media, sous couvert de « comprendre » donner la parole dans chaque journal aux abstentionnistes pour qu’ils expliquent bien leurs raisons de ne pas voter et expliquer à longueur d’antenne que le scrutin est plié, que dimanche soir ce sera Macron/Le Pen, circulez rien à voir….

MAIS BON, il reste une réalité de chaque instant…Que cela plaise ou pas aux media, que les instituts de sondages publient bulletin bidonné sur bulletin bidonné, l’investissement exceptionnel des militants, les qualités du candidat et pour ce qui me concerne, je sais depuis 32 ans sa droiture, sa culture, son courage politique, son amour de la France et de l’Histoire, sa stature internationale, font que Mélenchon est aux portes du second tour.

COURAGE AMIS ET CAMARADES, C’EST LA DERNIERE LIGNE DROITE, SI NOUS LE VOULONS DIMANCHE A 20 HEURES CE SERA CHAMPAGNE ET COMMENCERA LA ROUTE VERS LA VICTOIRE DU 24 QUE NOUS SERONS DES CENTAINES DE MILLIERS A PREPARER LE 17 A CHARLETTY .

Entre l’espoir de dimanche et le chaos, à chacun de choisir, moi c’est clair JE VOTE MELENCHON.

Publicité
Publicité
Commentaires
H
Merci de cette précision.Quant au meeting de JLM à Charletty les commentaires et allusions de ceux qui ont connu cette époque (1967) ne vont pas manquer..
Répondre
M
Merci Hervé pour tes encouragements. je pense que nous en faisons pas référence au même Charletty. D'une part dans mon article, je parlais du choix fait par Jean-Luc et l'équipe de campagne d'un grand meeting le 17 avril au stade Charletty en cas de sélection pour le second tour. Par ailleurs, pour moi, le souvenir que j'en ai c'est celui du 27 mai 1968 autour de Mendès France et du PSU où, alors que d'autres poussaient à Billancourt à la reprise du travail, nous étions des milliers à vouloir continuer la lutte pour un autre monde. je ne parlais pas de celui de 67. Fraternellement.
Répondre
H
Pourquoi fais-tu référence à Charletty ,ce n'est pas un très bon souvenir pour la gauche ce mois de Mai 1967.
Répondre
H
Merci Michel,ne désespère pas nous avons une partie de la jeunesse avec nous.
Répondre
50 ans après...
Publicité
Informez-vous....Débattons
Ce blog se veut être un lieu de débat...N'hésitez pas à vous abonner et surtout à apporter commentaires, propositions, oppositions. Il sera répondu à chacun dans le respect de sa liberté d'opinion.
Newsletter
64 abonnés
50 ans après...
Archives
Derniers commentaires
Visiteurs
Depuis la création 20 922
Publicité