Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
50 ans après...
20 octobre 2015

Avril 61-octobre 2015 les combats continuent

TRIANGLE

C'est d'une période comprise entre les 18 et 23 avril 1961 que date sans doute ma prise de conscience de la nécessité des actions vitales pour sortir de cette société injuste, guerrière, inégalitaire bref de la société que j'ai identifié plus tard, la société capitaliste...

A cette époque, la radio n'était pas de mise dans notre maison endeuillée par le départ d'une grand mère très aimée mais dans la cour de mon collège, des évènements en Algérie provoquent un jeu d'imbéciles entre" paras et bougnoules" vite réprimé par nos profs de l'école républicaine qui en profitent pour nous donner l'intruction civique nécessaire, pour nous expliquer que l'école est un lieu de tolérance et de laïcité, pour nous faire comprendre ce qu'il y avait de nauséabond dans l'utilisation de ce terme de "bougnoule", mais pour nous dire aussi comment eux-mêmes investis dans le réseau de résistance local avaient combattu ce racisme qui renaît toujours de ses cendres et comment ils ont vu arrêter ou mourir certains de leurs compagnons de lutte qui combattaient le nazisme.

Dès mon retour à la maison,j'ai signalé cette affaire et mes parents décident de rallumer exceptionnellement la radio compte tenu de la gravité des évènements. C'est ainsi que réuni avec mes parents autour de ce pauvre poste de TSF, j'ai successivement pris connaissance des évènements du moment:

- le 17 avril, la police française, sous les ordres du préfet Papon, sous la République du général De Gaulle réprime de manière scandaleuse une manifestation du FLN, allant jusqu'à la noyade de manifestants.

- Loin d'ici dans une île appelée Cuba, là où deux ans plus tôt, le peuple mené par Fidel, Che et Camillo avaient vaincu les Etats Unis d'Amérique pour y installer une société socialiste, ce 20 avril une invasion soutenue par les USA a été vaincue à Playa Giron par les volontaires Cubains, mal armés, bien organisés et surtout porteurs d'une foi inébranlable dans la victoire...

- Plus près d'ici, dans la nuit du 20 avril, 4 généraux français, porteurs des idées du colonialisme ont pris le pouvoir à Alger, défiant la République Française et leur propre obligation de réserve. Leur objectif: maintenir l'Algérie sous tutelle française avec son cortège d'humiliations, de mépris de la population autochtone où notre brillante présence a laissé au bout de 100 ans 60% d'enfants illettrés.

Il y aurait tant à dire sur cette période fondatrice de conscience qui devait m'orienter clairement pour toutes ces années qui ont suivi, qui m'ont permis de sortir de l'impasse de la religion pour entrer définitivement sans doute dans le respect de toutes les croyances comme de la non-croyance, bref dans la laîcité mais je n'en retiendrai pour cet article que deux éléments: le combat anti capitaliste et l'anti racisme.

Oui c'est grâce à Playa Giron (visité avec bonheur longtemps plus tard) que j'ai compris la lutte des peuples opprimés, le combat partout dans le monde de travailleurs pour une société qui ne soit plus dominée par l'argent mais par la culture, la jouissance de ce que nous offre cette vie, l'amour, l'amitié entre les peuples, la solidarité du monde du travail...De tout cela, nous reparlerons mais parlons aujourd'hui de ce qui peut faire le lien de ces époques, les dangers du fascisme, les luttes anti racistes qui lui sont liées...

Dans les années 50/60, marqués par notre enfance proche de l'horreur des années 40, nous pensions naîvement que la France était préservée de ce fléau, tout en jouant dans nos fêtes de fin d'année des extraits de cette belle pièce de Brecht "la résistible ascension d'Arturo Ui", tout en apprenant par coeur ces superbes poèmes d'Aragon tel "S'il était à refaire...", fin des années 60 début 70 nous nous amusions de cet homme au bandeau noir sur l'oeil nous disant "je vais vous aider à voir clair" en fustigeant son passé illustré récemment par un fameux poignard gravé...

Et puis sont venues les années 80, cette utilisation malicieuse de l'immigration comme responsable de tous nos maux, ces alliances honteuses telle celle de Dreux dont je reconnais à Jacques Chirac  d'y avoir mis un terme dans son parti tout au moins pour le temps où il a influé dessus, l'utilisation par le PS de ce parti de la honte pour jouer sa partie d'échec sur le terrain des élections au mépris des valeurs les plus élémentaires de la gauche.

Devant la montée du parti de ces dangereuses idées, la demande d'interdiction dans les années 90 faite par quelques socialistes au premier rang desquels se trouvait JLM essuie un échec et le venin continue de se répandre jusqu'à un autre  soir d'avril, le 22 de ce mois en 2002...

Depuis, la banalisation est en route, un Président sautillant va dans le vent de l'opinion en reprenant les combats contre la soi disant immigration, se présente à Dakar pour expliquer que "l'Homme noir n'est pas entré dans l'Histoire" et à Grenoble pour s'attaquer aux Roms  , il est remplacé par un faiseur de pluie dont le premier ministre continue la chasse aux Roms......Papa a quitté le bandeau et s'est fait remplacé par fifille qui voudrait bien faire croire qu'elle n'a rien à voir avec lui au point que lorsque l'un cite Brazillac en meeting, l'autre part à Vienne au bal des dignitaires.... Ainsi va la vie....

Là bas dans le Nord, courageusement une fois de plus, au sortir d'une campagne présidentielle extraordinaire, Jean-Luc Mélenchon reprend le flambeau de son combat anti-fasciste et s'affronte directement à Fifille qui, à bout d'arguments, lui falsifie un tract et perd le procès qui lui a été fait sans hélas que la condamnation ne soit assortie d'une clause d'inégibilité....

C'est donc clair désormais et JLM ne lui envoie pas dire, c'est une représentante du fascisme qui se présente aux suffrages des Français que la politique de droite du gouvernement PS contraint à s'abstenir et donc à gonfler ses pourcentages de résultats...

Ladite représentante des idées nauséabondes fait bien sûr un procès et par deux fois le perd... On peu donc dire et redire "C'EST DE FASCISME QU'IL S'AGIT" et face au fascisme il n'y a qu'une solution le combat dont l'un des objectifs de lutte est très clair: porter au pouvoir en 2017 une force : le Rassemblement Citoyen, un homme Jean-Luc Mélenchon qui imposeront d'autres règles par la convocation de la Constituante et la Révolution Citoyenne...

AVRIL 61- OCTOBRE 2015  Rien n'a changé, la solution c'est le combat anticapitaliste, l'espérance c'est le mouvement du Peuple pour l'Ecosocialisme, la République, la Fraternité face au mur de l'argent, au racisme, à la destruction de la planète....

 

 

 

Publicité
Publicité
Commentaires
50 ans après...
Publicité
Informez-vous....Débattons
Ce blog se veut être un lieu de débat...N'hésitez pas à vous abonner et surtout à apporter commentaires, propositions, oppositions. Il sera répondu à chacun dans le respect de sa liberté d'opinion.
Newsletter
64 abonnés
50 ans après...
Archives
Derniers commentaires
Visiteurs
Depuis la création 20 922
Publicité